Location de voiture entre particuliers : comment ça se passe en cas de contravention ou d’accident ?

La location de véhicule entre particuliers se présente comme un moyen idéal pour obtenir un transport confortable à un coût réduit. Ainsi, pour louer une voiture pas cher, il vous faut passer par une intermédiaire en ligne qui vous proposera les voitures adéquates. Toutefois, que se passe-t-il si des accrochages se produisent quand vous conduisez une voiture de location ? Comparez les meilleures offres de location de voiture en Europe sur getaround.com/.

Ce qui se passe en cas d’accident

Avant toute chose, il vous faut savoir que quand vous louez une voiture, celle-ci est assurée tous risques. Dans le cas de location entre particuliers, cette assurance est prise en charge par l’intermédiaire, en plus du contrat annuel d’assurance du propriétaire. Ainsi, si un accident location de voiture se produit, vous pouvez au moins être sûr que l’assurance est là pour vous épauler. Cependant, il vous faut réaliser un constat avec l’autre conducteur concerné et le présenter dans un délai de 5 jours au loueur. Si vous n’est pas responsable de l’accident, vous n’avez pas de souci à vous faire, car c’est l’autre automobiliste et son assurance qui régleront les dommages matériels comme corporels. Si vous êtes responsable, vous serez au tenu à la hauteur du montant de la franchise d’assurance. Toutefois, cela peut varier selon les termes de votre contrat de location, en ce qui concerne votre responsabilité en cas d’accident.

Quid de la contravention ?

Dans le cas où vous avez commis une infraction, ne vous sentez pas soulager trop tôt si la contravention n’arrive pas tout de suite. En effet, si vous avez décidé de louer une voiture, et que vous avez commis une infraction, la contravention est envoyée par les autorités au propriétaire. Ce dernier complétera, par la suite, un formulaire de requête d’exonération en stipulant vos coordonnées. Ainsi dénoncé, vous recevrez à votre tour la contravention et les sanctions y afférentes. Selon la nature de l’effraction, vous pourrez être emmené à payer une amende, mais il est également possible que des retraits de points se fassent sur votre permis. Vous pourrez toutefois essayer de sauver vos points avec des preuves suffisantes.

Si un vol se produit

Il est également possible que des individus mal intentionnés volent ou réalisent une tentative de vol sur l’objet de la location de véhicule. Dans ce cas, il vous faut contacter un commissariat en moins de 48 h et porter plainte, en même temps vous devez informer le propriétaire. Si la voiture a été volée, vous devrez régler la franchise d’assurance en tant que locataire. L’assurance s’occupe de rembourser au propriétaire le reste de la valeur de la voiture exemptée de la franchise.

Quelles sont les conditions requises légales pour mettre sa voiture en location ?
Choisir une plateforme de location de voiture : faites confiance aux comparateurs en ligne !